Ambassade de la République du Tchad en Allemagne

Botschaft der Republik Tschad in Berlin

logo

3. Rendre l'eau et l'électricité accessibles à la majorité desTchadiens.

Autant le Tchad dispose d'un énorme potentiel hydraulique (eau de surface et eau souterraine), autant l'accès à l'eau potable pose problème. Le schéma directeur de l'eau et de l'assainissement, véritable cadre d'élaboration de programmes, projets et recherches de financements, se propose de le résoudre. Des résultats très encourageants sont enregistrés. Chaque année, ce sont plusieurs châteaux d'eau, des centaines de forages et puits modernes qui sont construits dans toutes les régions du Tchad. Même les zones arides et d'accès difficile en bénéficient. Cette politique centrée sur le bien-être de la population doit être intensifiée au cours des prochaines années, afin d'alléger davantage les souffrances des citoyens, surtout eux qui vivent en zone rurale. Un autre défi de l'ère pétrolière que tient à relever le chef de l'État concerne l'électrification des centres urbains. La construction de la centrale électrique de Farcha, dans la zone industrielle de la capitale, fruit d'un engagement personnel du président tchadien, permettra de pallier les difficultés de la Société tchadienne d'eau et d'électricité (Steel. qui éprouve des difficultés à répondre aux besoins croissants de ses abonnés. Prévue pour être opérationnelle au mois d'août 2006, la centrale de Farcha aura une capacité de 21 mégawatts. Avec sa mise en service, la puissance électrique de la Stee passera de 22 à 43 mégawatts. La Société tchadienne d'eau et d'électricité pourra ainsi servir aisément sa clientèle. Outre N'Djamena, la capacité des centrales de Moundou, de Sarh et d'Abéché seront renforcées. De nouvelles installations électriques seront construites dans douze autres villes du pays.
Le chef de l etat Biographie