Ambassade de la République du Tchad en Allemagne

Botschaft der Republik Tschad in Berlin

logo

Un tour à Sahr

VILLE COSMOPOLITE à multiples facettes, la ville de FortArchambault, devenue Sarh en 1973 a été fondée en 1899 à l'arrivée de la mission Émile Gentil. Cette ville qui a soufflé ses 100 bougies en janvier 2000 fut le poumon économique du Tchad même si elle est actuellement déclassée par Moundou. Logée dans un coin de verdure, la ville de Sarh attire le visiteur. Pas très grande, son paysage est splendide. Manguiers, ca',lcédrats et kapokiers géants étendent leur ombrage le long des routes rectilignes. Sous les arbres géants où il fait bon se reposer, se dressent les principaux bâtiments administratifs. Sarh offre aux touristes par la variété de ses paysages et de sa population un Tchad en miniature: danses, costumes traditionnels, rituels d'initiation, habitats, poteries, calebasses pyrogravées. Sarh est une région aux potentialités agricoles énormes. On cultive le coton, l'arachide, le sésame, le mil, le manioc, la canne à sucre, etc. Quelques usines de transformations y sont implantées notamment la Compagnie sucrière du Tchad (CST) et l'usine d'égrenage de la CotonTchad. Le Parc national de Manda situé à 30 km au nord-ouest de Sarh fait de cette ville une destination touristique incontournable. Il fut créé en 1953. On y rencontre différents animaux: des éléphants, des phacochères, des buffles, des hippopotames, des panthères, des autruches, des girafes, des singes, des oiseaux et des serpents. Les touristes bénéficient des services des gardes qui les conduisent vers leurs repaires. Enfin le Musée de Sarh permet, par la richesse de ses objets, d'avoir une vue d'ensemble sur l'histoire culturelle des peuples saras originaires de cette ville. Un tour au complexe agro-industriel de raffinage et de culture de la canne à sucre de la Compagnie sucrière du Tchad (CST) situé à Banda, à 25 km de Sarh comblera le visiteur.
Le chef de l etat Biographie